Tour d’horizon des pathologies qui suscitent le plus d’attentes chez les patients

Tour d’horizon des pathologies qui suscitent le plus d’attentes chez les patients

Le stress, l’obésité, les douleurs chroniques, les troubles du sommeil ou les dépendances (jeux, alcool, sexe ou tabac) caracolent en tête des pathologies qui suscitent beaucoup d’attentes de la part des patients. Étonnamment, les attentes ne sont pas les mêmes en fonction de l’âge mais également du canal de consultation.

Les 5 maladies en tête des attentes en termes de contenus et services digitaux

L’enquête menée fin 2017 par Arcane Research auprès d’un échantillon de 6030 individus représentatifs de la population française (de plus de 18 ans) dévoile cinq maladies qui suscitent le plus d’attentes en termes de contenus et de services digitaux (sites internet, applications mobiles et réseaux sociaux) :

  • La vessie hyperactive, se manifestant par le besoin d’uriner la nuit ou par des fuites accidentelles. Ce trouble toucherait jusqu’à 17% des femmes et 10% des hommes.
  • L’hyperémotivité, qui est un trouble de la perception des émotions se caractérisant par une réaction inadaptée et souvent excessive. L’hyperémotivité toucherait jusqu’à 20% de la population à des degrés diverses.
  • L’éjaculation précoce ou l’incapacité à contrôler l’éjaculation qui entraîne des répercussions négatives sur la psychologie et les rapports sexuels. L’éjaculation précoce concernerait 20 à 30% des hommes.
  • Le syndrome des jambes sans repos est un trouble chronique qui se manifeste par un besoin impérieux de bouger ses jambes associé à des sensations désagréables. Près de 8,5% des Français sont touchés par ce syndrome.
  • Les troubles bipolaires sont des troubles de l’humeur comprenant une phase maniaque suivie d’une phase dépressive. En France, 5 voire 7% de la population pourrait souffrir de troubles bipolaires.

Les seniors face aux maladies chroniques et aux dépendances

L’enquête menée en 2018 auprès des plus de 45 ans par Patients & Web et LauMa communication met en exergue le fait qu’alors que 44% des sondés sont touchés par une maladie chronique ou grave, 70% d’entre eux sont en situation d’affectation de longue durée (ALD). Malgré qu’une large majorité soit satisfaite des relations factuelles avec leur médecin, 92% des seniors sondés utilisent un ordinateur à domicile pour leurs recherches en matière de santé.

L’étude d’Opinion Way réalisée en 2015 pour la Fédération des PSAD montre que 69% des patients atteints de maladies chroniques plébiscitent les soins à domicile, 35% attendent un accompagnement plus important de la part du médecin et 30% davantage d’informations sur le traitement.

L’enquête menée par Arcane Research pointe également un enjeu de traiter les dépendances, surtout à l’alcool, chez les plus de 50 ans.

Les plus jeunes en proie au stress et aux troubles du sommeil

L’analyse menée par Chiara Soule, Samanta Leroy et Sarah Laakili auprès de 82 jeunes adultes entre 18 et 30 ans montre des jeunes réceptifs à l’expérience offerte par la MTC, notamment pour sa dimension « naturelle » et ses vertus en matière de traitement du stress ou des troubles du sommeil.

A la question plus directe du recours à la Médecine Traditionnelle Chinoise pour soigner un trouble ou une pathologie particulière :

  • 72% déclarent qu’ils y auraient recours pour réduire leur stress ;
  • 55% pour des troubles du sommeil ;
  • 50% pour des problèmes dermatologiques.

L’enquête d’Arcane Research montre que les dépendances focalisent les attentes des plus jeunes notamment celle liée au tabac. Près d’un français sur dix souhaiterait mieux gérer cette dépendance.

KIWAY

La plateforme en MTC pour et par les praticiens

Rejoignez la communauté de praticiens et participez à la création de la plateforme en partageant vos besoins et vos idées !

Julien Granata

Dr Julien Granata est Enseignant-chercheur - Membre du laboratoire Montpellier Recherche en Management - Coach Professionnel Certifié - Instructeur de méditation