L’acupuncture dans le traitement de la lombalgie

L’acupuncture dans le traitement de la lombalgie

La lombalgie est une douleur située dans le dos au niveau des vertèbres lombaires (D12 à S1). Elle s’accompagne parfois d’une douleur liée à l’irritation d’une racine nerveuse. On parle alors de sciatique (conflit radiculaire des racines L5 ou S1) ou de cruralgie (conflit radiculaire des racines L3 ou L4).

Même si le traitement de la lombalgie peut se réaliser ponctuellement à travers des prises médicamenteuses ou des séances de kinésithérapie, elle relève souvent d’un caractère chronique. Dans leur article « Acupuncture et lombalgie chronique », Patrick, Emanski et Knaub (1) rappellent que la lombalgie touche jusqu’à 80% des personnes et nombre d’entre elles restent en proie à des maux de dos chroniques. Les auteurs défendent que la capacité des cliniciens à diagnostiquer la source pathologique exacte de ces symptômes est gravement limitée, ce qui conduit à réaliser des traitements de soutien dans le but d’améliorer la douleur et la fonction.

L’efficacité de l’acupuncture dans le traitement des lombalgies chroniques

Bien que l’acupuncture soit largement utilisée dans le cadre du traitement de douleurs chroniques, il réside une controverse latente quant à son réel apport. A ce titre, une méta-analyse de 2012 (2) (impliquant près de 1800 personnes), portant sur les douleurs chroniques dont la lombalgie, montre que les patients recevant des soins d’acupuncture présentent de meilleures évolutions que les autres. En mettant en avant des différences significatives entre les patients ayant reçu des soins authentiques et d’autres fictifs, l’étude montre que l’acupuncture n’agit pas comme un placebo.

Dès 2013, deux études similaires viennent valider les effets positifs de l’acupuncture dans le traitement des lombalgies chroniques. La première (3) révèle que pour la douleur, l’acupuncture peut s’avérer plus efficace que les médicaments et semblerait être associée à peu d’effets secondaires. La seconde (4) révèle que l’acupuncture peut avoir un effet favorable sur la douleur auto déclarée et sur les limitations fonctionnelles des patients atteints de lombalgie chronique non spécifique c’est-à-dire ne présentant pas des symptômes clairement identifiés (infection, tumeur, fracture, etc.).

Une méta-analyse récente de 2019 (5) vient compléter l’évidence qu’il existe des preuves d’efficacité de l’acupuncture traditionnelle en termes de réduction de la douleur immédiatement après le traitement des lombalgies chroniques par rapport à l’acupuncture simulée ou placebo.

Traitements de la lombalgie

Contrairement à ce qui était communément admis, et particulièrement dans le cadre de lombalgie non spécifique, le mouvement est de mise et non pas le repos. Après élimination des causes nécessitant un repos immédiat ou une limitation de la mobilité, les étirements, la marche, les mouvements maîtrisés accélèrent le processus de guérison ou tout du moins offre une mobilité en limitant la douleur.

La douleur est un produit du fonctionnement cérébral qui reste modulée par les facteurs psychologiques et physiques. Les neurosciences attestent que la manière dont le praticien informe son patient aura une grande importance sur le basculement dans la chronicité. L’emploi d’une sémantique positive et le renforcement des signes d’amélioration, au détriment de l’identification de la douleur, augmentent grandement la motricité et réduisent les sensations de douleur.

Pistes de traitement de la lombalgie

La région lombaire est sous la présidence du Rein, maître du foyer inférieur. Une douleur sourde, améliorée par l’effort et la chaleur, – ce qui est souvent le cas dans une lombalgie -, indique un excès de Yin ou une insuffisance de Yang.

On peut donc tonifier le Rein grâce à son point Mo, le 25VB et travailler plus spécifiquement sur le yang du Rein grâce au traitement dit du “Rein Yang” (dans certaines écoles) en tonifiant chauffant 4TM (Ming Menn), 23V, 22V chez les hommes et 24V chez les femmes. D’autres points du méridien de Vessie peuvent s’avérer utiles, notamment le 62V en tonification (point maître du merveilleux vaisseau Yang Chiao Mai), le 58V (point Luo) et le 57V en dispersion.

Découvrez le service spécialisé en Médecine Traditionnelle Chinoise

Profitez gratuitement de l'ensemble de la plateforme

logo kiway

Références :

(1) Patrick, N., Emanski, E. & Knaub, M.A. (2016). Acute and chronic low back pain. Medical Clinics of North America.

(2) Andrew J. Vickers, D. Phil; Angel M. Cronin; Alexandra C. Maschino; George Lewith; Hugh MacPherson; Nadine E. Foster; DPhil; Karen J. Sherman; Claudia M. Witt & Klaus Linde (2012). Acupuncture for Chronic Pain. Individual Patient Data Meta-analysis. Acupuncture Trialists’ Collaboration.

(3) Lee, Jun-Hwan; Choi, Tae-Young; Lee, Myeong Soo; Lee, Hyejung; Shin, Byung-Cheul & Lee, Hyangsook (2013). Acupuncture for Acute Low Back Pain: A Systematic Review. The Clinical Journal of Pain.

(4) Lam, Megan; Galvin, Rose & Curry, Philip (2013). Effectiveness of Acupuncture for Nonspecific Chronic Low Back Pain: A Systematic Review and Meta-analysis. Spine.

(5) Yan Xiang Jin-yuan He, Huan-huan Tian et alii. (2019). Evidence of efficacy of acupuncture in the management of low back pain: a systematic review and meta-analysis of randomised placebo- or sham-controlled trials.

Julien Granata

Dr Julien Granata est Enseignant-chercheur - Membre du laboratoire Montpellier Recherche en Management - Coach Professionnel Certifié - Instructeur de méditation